سكس

سكس مصري

نسوانجي

سكس

Munajat” d’Abdallah Ansari

Ce fragment calligraphique comprend une maxime tirée des Munajat (prières) du mystique et érudit perse Khwajah ‘Abdallah Ansari (mort en 1088). Les deux lignes décrivent les bienfaits de la prière et de la générosité. Les lignes du texte sont exécutées en écriture nasta’liq noire sur papier beige et encadrées par de délicates bandes de nuages sur un fond illuminé en or. Le panneau de texte est encadré de diverses bordures et collé sur une feuille de papier violet décorée de motifs floraux entrelacés de couleur or. Entre et sous les deux lignes principales du texte apparaît une inscription qui dit : “Dieu, tout le monde Te craint, mais Abdallah se craint lui-même, car tout ce qui est bon vient de Toi, et tout ce qui est mauvais vient d’Abdallah (c’est-à-dire “le serviteur de Dieu”)” Dans cette brève phrase, l’auteur loue la générosité et la bonté de Dieu. Immédiatement après la louange à Dieu se trouve la signature du calligraphe : “mashq-i Malik” (le travail de Malik). Malik peut être identifié comme le calligraphe Malik Daylami, qui était au service du souverain safavide Shah Tahmasp, qui a régné de 1524 à 1576.

READ  Musée d'art islamique