سكس

سكس مصري

نسوانجي

سكس

L’Ikat

Ikat

L’Ikat est une technique très complexe de tissage à la main et consiste à réserver, c’est-à-dire à attacher des faisceaux de fils afin de les teindre par étapes dans une certaine couleur. L’ikat ouzbek se distingue par le fait que le motif n’est appliqué que sur les fils de chaîne, la trame restant monochrome.

Les tissus réalisés selon la technique de l’ikat sont ornés selon la même technique de nouage de la chaîne ou sont tissés d’une seule couleur, en petites bandes ou en carreaux, et parfois de telle manière que la chaîne est constituée de fils d’une couleur et la trame d’une autre, ce qui donne au tissu une belle et complexe distribution des couleurs.

Dans les temps anciens, la soie ouzbèke était très appréciée et considérée comme un article de luxe, mais le progrès a éclipsé le tissage à la main, et pendant longtemps la technique a sombré dans l’oubli, mais au cours de la dernière décennie, un certain nombre de designers ont cité la soie ouzbèke dans les vêtements, les accessoires et les décorations d’intérieur, et dans certains endroits l’ont utilisée comme matériau de base. De cette manière, l’ikat a retrouvé son statut et sa valeur dans une lecture contemporaine.

Le créateur Oscar de la Renta a utilisé à deux reprises l’ikat comme motif dans ses collections 2005 et 2008. Lors du défilé Balenciaga de l’automne 2007, certains mannequins portaient des robes en soie “ikat”. La vibrante soie ouzbèke est apparue dans les collections Dries Van Noten S/S 2010 et Gucci de la même saison. Des robes imprimées aux motifs ikat ont été présentées par L.A.M.B. Printemps 2011, Naeem Khan automne 2011, Farah Angsana printemps 2011 et Proenza Schouler pré automne 2011.

READ  Tapis de prière | papier + encre